search_left
 
Construit autour des personnages qui sont tous les trois au bord d'une folie et qui s'amusent comme des enfants à jouer jusqu'à l'extrême. energie folle et usage insensé des corps, climat permanent de fête, textes surréalistes passant continuellement du comique au tragique :
 
"Opéra des Champs"
 
pt_opera_de_champs1_001
 
pt_opera_des_champs_001
 
LA PRESSE
"... Ils prouvent qu'ils ne sont pas seulement d'excellents comiques, mais des comédiens et des musiciens doués d'une sensibilité et d'une intelligence authentique. On y retournera." Bertand Dicale - Le Figaro

"... Voici un spectacle ébouriffant, faussement naïf et soigneusement corrosif, un rendez-vous unique..." Catinchi - Le Monde

"... Il y a beaucoup d'originalité, de fraîcheur, d'humour dans ce spectacle..." Héléne Hazéra - Libération

"...Leur spectacle est tout simplement formidable. C'est un véritable opéra comique, une fresque chantée du quotidien." Oncle Bernard - Charlie Hebdo

"... les Epis Noirs cultivent le genre de la chanson comique avec une force théâtrale à vous couper le souffle, le spectacle vivant n'aura jamais si bien porté son nom." Arnaud Boucomont - Midi libre
 
pt_les_epis_noirs_album_001
MANON ANDERSEN, coiffée d'un béret noir, use de toute la finesse de ses traits pour capter les émotions. Son corps, animé d'une toute autre vie, contraste niaisement. Elle jongle sans cesse avec un savoureux mélange de sérieux, d'excitation, de jubilation et de panache.

ALEXANDRE BORDIER, à l'accordéon, le "simplet de service" au costard ajusté façon "rockeur des bacs à sable" qui reçoit les claques et balance du bassin mieux qu'Elvis Presley, irrésistible lorsqu'il est pris de convulsions maracasmiques.

PIERRE LERICQ, auteur-compositeur-interprète, à la guitare, le "pro du tour de chant de province", qui soigne l'oeil de velours ringard en entonnant la romance, mentor de la jolie gourde et directeur artsitique impitoyable de l'autre musicien.
 









 
02_Les_Mois_Doux.mp3
Créer un site avec WebSelf