search_left
 
 
 
pt_lesepisnoirs_report_061


Création - Mars 2007

à Anis Gras à Arcueil et à l’Usine à Gaz de Nyon CH 
puis à Montpellier, Abbeville, Cébazat, Thonon les Bains

 
pt_lesepisnoirs_report_025

et au Festival d’Avignon Off…

 
pt_lemondealenvers_002


Du 18 août au 27 octobre 2007
50 représentations exceptionnelles
au Théâtre de La Gaîté Montparnasse à Paris

 
pt_les_malles

Tournée 2008 :
Scène Nationale Le Carreau à Forbach, Théâtre de Bourg en Bresse, Meythet, Oyonnax, Portes les Valences, Festival Tint’amars de Langres, Scène Nationale de Macon, Festival Les Zygomaniacs à Strasbourg, Orly, Serris, Odyssud à Blagnac, Les Embuscades à Cosse le Vivien, Perpignan, Draveil, Tarare, Roanne, Trégueux, Saverne, Illkirch Graffensaten, Colmar, Bienne CH,, Meyrin CH, Villars sur Glane CH, Franconville, Festival de Matignon, Noisy le Grand, Port de Bouc, Théâtre National de Nice, Tournon sur Rhône, Yverdon les bains CH, Sion CH, Monthey CH, Nyon CH
PRODUCTION Théâtre de la Gaîté Montparnasse

 

Textes, musiques et mise en scène de Pierre Lericq

L'HISTOIRE
Tout commence par la naissance de Pierre un comédien naïf et fougueux, tout commence par la naissance d’Ulysse qui devient roi d’Ithaque. Tandis que Pierre subit les affres de la création théâtrale en essayant de monter l’Odyssée à trois, avec sa femme et son ancienne maîtresse, dans le style « Boulevard » comme lui a demandé son producteur Hermès, Ulysse, jouet des dieux, tente de rentrer chez lui, vivant de multiples péripéties aussi cocasses qu’effrayantes.
A une cadence infernale, Les Epis Noirs accompagnés de trois musiciens multi instrumentistes, chantent et dansent mettant toute leur énergie à faire vivre devant nous ces deux histoires, l’odyssée de leur création et « L’Odyssée », à travers des chansons ponctuées de fresques absurdes, décalées et poétiques. 
 

Extraits...
 
pt_lemondealenvers_021

Manon Andersen
Comédienne, danseuse, chanteuse (batterie)
>> Manon, Télémaque, La Muse, Calypso …

Remarquée à l’âge de 11 ans par Jean-Luc Godard, Manon tournera dans 2 de ses films. Ce qui ne l’empêche pas de continuer ses études au Conservatoire Populaire de Genève, où avec sa classe de dernière année et sa professeur Alicja Kuhn (assistante de Tadeusz Kantor) ils montent la troupe « Kitschpanikkk » et retapent une vieille galerie marchande en théâtre dans laquelle ils vont créer trois spectacles. Elle y rencontre Pierre Lericq et 1 an après ils décident de partir vivre leur propre aventure. Elle a joué pendant 15 ans le premier rôle dans tous les spectacles des EPIS NOIRS.
Aujourd'hui, vous pouvez retrouver Manon Andersen sur scène dans le spectacle  "Sombréro" de Philippe Découflé...

 
pt_lemondealenvers_025

Elena Papulino
Comédienne, danseuse.
>> Eléna, pénélope, Athéna …

Danseuse professionnelle venue de Naples, Elena Papulino suit à Paris les cours de Peter Goss, jean Gaudin, Francesca Lattuada... Elle s’initie, ensuite, au tango argentin avec Gustavo Naveira... Se forme au théâtre avec C.Sarecini, Lisa Wumser, Gilles Nicoilas, Boris Rabey du Gitis de Moscou... Elle a été pendant plus de dix ans l'interprète et l'assistante chorégraphique du metteur en scène d'opéra Adriano Sinivie. Elle joue entre autres dans Carmen, la Barbier de Seville, l'Elixir d'amour, la Perichole... Au théâtre, elle travaille à plusieurs reprises avec Gilles Nicolas et avec Lisa Wumser, Luca Franceschi, le théâtre de la Rampe...En 2003 elle intègre la compagnie les Epis Noirs et joue dans Bienvenue au Paradis de Pierre Lericq.



 
pt_lemondealenvers_013



Pierre Lericq

Comédien, chanteur, auteur-compositeur (guitare), metteur en scène.
>> Pierre, Ulysse, le prétendant, le Cyclope …

Après sa formation avec Claude Brécourt au Cours Simon, Pierre Lericq est immédiatement engagé par Luce Berthomé au Théâtre du Lucernaire, école de la rigueur et rencontre fondamentale dans son parcours de créateur, il se met à écrire et crée sa compagnie : LES EPIS NOIRS. Il continue de se former en parallèle au théâtre avec Victor Haïm et à la chanson avec Marianne James. Il trouve son style, développant un univers bariolé de burlesque, de fraîcheur, de folie et de poésie. Mélange de théâtre et de chansons où la mise en scène, la musique et le jeu des acteurs sont bruts, sincères et sans retenue.

 
pt_lemondealenvers_034

Martin Saccardy (« Les Pires », Bénabar, …)
Trompette, Tuba
Après une formation classique au conservatoire en Bretagne (région d'origine), Martin Saccardy devient le trompettiste du groupe « Les pires » (Boucherie Prod.) puis accompagne pendant quatre ans Bénabar. Il participe également aux albums d’Olivia Ruiz, Bénabar, Dyonisos, Bertrand Belin …

Pierre Payan (« La Tordue »…)
Guitare, piano, scie musicale, …
C'est en 1989, que Pierre Payan s’associe à Benoit Morel pour créer « La Tordue », figure de proue aux côtés des Têtes Raides d'un courant musical dit néoréaliste. Associés dès 1990 à Eric Philippon, ils sillonneront pendant 14 ans la France à la rencontre d'un public, qui au diapason des critiques et des professionnels, sera conquit par leurs prestations à la fois tendres et drôles où ils manient un nombre incalculable d'instruments (bandonéon, guitare, piano, accordéon, contrebasse, scie musicale, casserole…). A leur actif, plus de 1000 concerts, de nombreux prix et presque 150.000 albums vendus.

Etienne Grandjean (« La Belle société »)
Accordéon, guitare, mandoline
On l’a d’abord connu sur les scènes de musiques traditionnelles bretonnes, puis avec La Belle Société. Sa rencontre avec François Hadji-Lazaro a fait naître deux albums chez Boucherie productions (en 97 et 98), dans l’univers de la fête foraine. Aujourd’hui, il est auteur compositeur, directeur artistique du Festival ‘Le Grand Soufflet” en Ille et Vilaine, accordéoniste virtuose et musicien touche-à-tout.

 
pt_lemondealenvers_193

ILS VOUS EN PARLENT...

"C’est inracontable et enthousiasmant, inclassable mais indispensable. Un prodige comique." B. Dicale – Le Figaro - 25/08/07


"Entre théâtre, chanson et franche comédie, un spectacle inclassable, sinon au rang des réussites." C. Andrieu Le Parisien – 21/08/07


"Quelques malles et un téléphone, trois fois rien. Ils déroulent leur farce épique avec une folie savoureuse et une énergie débridée. Courez-y" NVE Le Point 16/08/07

"Maniant à la perfection l’art de la rupture et du décalage, pierre Lericq signe un texte spirituel, drôle, poétique, érotico-coquin, intelligent et finement ciselé. Un pur régal !" RegardenCoulisse.com

"On trouve pour la forme, jeu, chant, danse, et pour le fond, inventivité, originalité, facétie, décalage, ils sont uniques, doués, talentueux et c’est pour ça qu’on les aime." MC Nivière – Le Pariscope – 29/08/07

"Difficile de résister à un tel ouragan" Le Parisien 7/09/07 

"Un jour, tout le monde s’apercevra de la singularité et de l’originalité du travail scénique des Epis Noirs. En attendant, faites partie des heureux qui s’en aperçoivent avant tout le monde." Ph. Val – Charlie Hebdo 12/09/07

 
Photos : Olivier Sochard
 









Créer un site avec WebSelf