search_left
 
"Les bras comme les ailes d’un moulin de Cervantès, 
Pierre Lericq lance ses chansons au quatre vents des utopies. 
C’est le regard d’un poète qui vient nous caresser 
la conscience avec la classe des grands. 
C’est plus qu’un coup de cœur, c’est un coup du destin."
Christian Paccoud
 
pt_affiche_pierre_lericq

Leader des Epis Noirs depuis plus de vingt ans, Pierre Lericq développe un univers bariolé de burlesque de fraicheur, de folie et de poésie qui lui est propre.

Crée en septembre 2008 avec Martin Saccardy à la trompette et Paul Jothy à la batterie, en résidence-création à Anis Gras-Le lieu de l’autre à Arcueil (94) avec le soutien de l’Arcadi, “C’était dimanche et il faisait beau…“ est beaucoup plus qu’un simple tour de chant. Véritable show-man Pierre Lericq entremêle des textes mégalomaniaques et abscons et des chansons au lyrisme et à l’énergie débridée.
 
Accompagné à la basse et à la contrebasse par Rémy Chaudagne, à la guitare par Nicolas Lepont et au Cajon et au chœur par Sophie Pascal, Pierre Lericq nous ballade sur des airs folk-rock et des mots en quête d’une poésie pure, il nous parle d’amour, celui qui commence par un grand A et ce termine par un petit air de rien du tout.
 




 
pt_les_malles
 
dernièrement ...
- Festival 2009 "Voix de Fête" à Genève
- Limonaire à Paris
- Le Zic Zinc à Paris
- Au Magique à Paris
- 1ère partie de Dick Rivers 
à l'Usine à gaz à Nyon CH
etc... 

Créer un site avec WebSelf